Skip to main content

La Philharmonie de Paris accueille une exposition dédiée à un genre musical qui fit exploser les amplis et les tympans de trois générations de head bangers : le Métal. Les scénographes ont transformé l’espace en chapelles, représentant chacune un sous genre du courant musical, en confiant la création de vitraux au duo de dessinateurs spécialistes en la matière : les Førtifem qui signent également l’écarlate et électrique rosace qui fait office d’affiche de l’exposition Metal, Diabolus in Musica.

Photographie © Joachim Bertrand